La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:07

La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Le concept de cité s'étendant du lieu le plus étroit où l'homme évolue à celui le plus étendu (contentons-nous de la Terre entière), le concept d'humanité s'étend également de l'individu, à la famille, au village, au pays, et donc à l'humanité entière, perçue dans sa globalité comme un saut d'unité.

J'aimerais que nous discutions de la DUDH afin de voir si sa prétention d'universalité est réelle ou limitée. Si nous prétendons à la philosophie, nous devrions pouvoir déceler des nuances dans le texte. Si des nuances sont détectées, le texte est alors interprétable et son universalité est ,dès lors, remise en cause.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:09

Préambule

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.


Le préambule de la DUDH semble cohérent. Cependant comme nous travaillons à charge et à décharge, peut-on y déceler des failles ou des interprétations possibles ? Nous allons tenter de poser les questions qui dérangent et tâcher d'y répondre.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:11

Considérant que la reconnaissance de la dignité inhérente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inaliénables constitue le fondement de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

- Qu'est-ce que la dignité, et est-elle inhérente à l'homme ?

La définition de la dignité dans ce texte correspond au "respect de soi". On conçoit bien que nous n'avons aucun intérêt à ne pas nous respecter nous-même, sauf à sortir de nos fondamentaux pour devenir autre chose qu'humain (le "sur-homme" de Nietzsche, par exemple).

- La reconnaissance de cette dignité doit-elle s'appliquer à chaque être humain ?

De sa naissance à sa mort, la connaissance de l'homme évolue. Cette connaissance est un apprentissage et une adaptation constante aux situations qui se présentent à lui.

Cependant, il faut reconnaître que si la qualité de l'apprentissage et l'adaptation est très inégalement répartie, à cause de facteurs qui peuvent varier d'un individu à l'autre, notre passage sur cette terre, que l'on soit puissant ou faible, est inéluctablement provisoire.

Si nous étions immortel, nous aurions intérêt à la puissance pour nous-même, en temps qu'individu. Notre mortalité, par contre, vide de sa substance cet intérêt. Alors nous devons trouver un usage à la puissance acquise qui survive à notre mort sous peine d'être incohérent.

Mais si la question de l'usage de la puissance est fondamental, il nous éloigne aussi de la question. La puissance acquise étant différente pour chacun, parce qu'un enfant ne se trouve pas à la même étape de sa vie qu'un vieillard, parce que la force d'un adulte surpasse celle de l'enfant et du vieillard, etc, notre puissance est relative et soumise, par nos relations obligées avec le reste de l'espèce humaine, à la puissance des autres. C'est l'évidence de nos droits et devoirs qui impliquent, par réciprocité, les droits et devoirs des autres.

La reconnaissance de la dignité à chacun, sans distinction de puissance, est donc évidente par le simple principe de réciprocité.

"Si tu m'agresses, tu m'autorises par réciprocité à t'agresser, et tu n'as pas à m'imposer le choix des armes". Le rapport de force ne consacre que le vainqueur, mais le vainqueur étant mortel, sa mort annulera ses victoires.

L'alliance, elle, rend ceux qui s'allient plus forts. La mort de l'un des alliés n'annule pas les victoire de l'alliance, et chaque individu, peu importe sa puissance, participe à la force de l'alliance. Voilà ce qu'il faut comprendre.

L'humanité unie est potentiellement invincible et immortelle. L'individu, fut-il le sur-homme de Nietzsche, est mortel et à sa mort sa puissance est effacée et vide de sens s'il ne l'a consacrée qu'à lui-même.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:12

Considérant que la méconnaissance et le mépris des droits de l'homme ont conduit à des actes de barbarie qui révoltent la conscience de l'humanité et que l'avènement d'un monde où les êtres humains seront libres de parler et de croire, libérés de la terreur et de la misère, a été proclamé comme la plus haute aspiration de l'homme.

Et oui, la méconnaissance vient de la non-connaissance de ses droits, et ses droits étant réciproques, des devoirs qu'ils impliquent en retour. Lorsque l'on ne perçoit que sa propre individualité et que l'on assimile ses désirs à ses droits, le droit de l'autre apparaît comme négligeable. Et c'est bien dans le rapport de force, parce qu'il n'a de sens que si il est inéquitable (rares sont ceux qui agressent plus fort qu'eux) que se trouve l'escalade dans la barbarie.

Cependant "la liberté de parler et de croire" implique la responsabilité de la parole dite et la cohérence de la croyance.

Car si la parole blesse, elle tue également par le ressentiment de celui qui la reçoit. On admet donc que la parole doit être généreuse et respectueuse de l'autre, sinon ce passage autorise la parole violente, et ce passage s'inscrit dans l'iniquité.

Quand à la croyance, elle est respectable si elle offre un relation cohérente entre elle et l'univers qui contient l'homme. Si on peut admettre une soumission à une contrainte inévitable comme, par exemple, la mort, la nécessité de respirer, l'impossibilité de soulever des montagnes, etc, il en est tout autrement si la croyance impose la soumission de l'homme à l'homme. Croire en Dieu et la création, n'est pas une soumission à l'homme, c'est bien une soumission à une contrainte inévitable, et vécue ainsi par des milliards de croyants.

Tout homme aspire à être libérés de la terreur et de la misère, parce que ce sont des besoins fondamentaux, même dans le règne animal.


Dernière édition par Pierre Meur le Lun 11 Aoû - 12:43, édité 1 fois (Raison : correction)

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:13

Considérant qu'il est essentiel que les droits de l'homme soient protégés par un régime de droit pour que l'homme ne soit pas contraint, en suprême recours, à la révolte contre la tyrannie et l'oppression.

La DUDH est du ressort de l'ONU. Cette institution, qui se veut au dessus des nations, subit pourtant des contraintes et un lobbysme de la part de certaines nations. On a même vu des nations faisant partie du Conseil de Sécurité, ne pas tenir compte de de la volonté de l'ONU.

On peut espérer que ce sont des péchés de jeunesse de l'ONU, et que les choses changeront dans un sens qui ira dans une prépondérance de l'ONU par rapport aux nations, parce que nous n'avons rien d'autre que l'ONU pour imposer la DUDH. À l'heure où j'écris ces lignes l'ONU propose toujours un discours cohérent, même si elle manque de la puissance nécessaire pour l'imposer.

Soutenir l'ONU me semble important, car l'ONU représente cet embryon d'humanité solidaire qui sera le parent-guide des enfants à venir. Si l'humanité a vocation a devenir une symphonie dynamique, l'ONU sera, sans nul doute, son instrument.

Une symphonie part d'une base très simple qui monte en puissance dans la construction de sa complexité. La DUDH propose des principes très simples et très cohérents. C'est cette simplicité qui doit servir de brique pour construire une humanité libre et cohérente dans sa globalité et pour chaque individu.

La tyrannie et l'oppression ne peut croître dans un groupe humain qui s'unit au delà des nations dans un gouvernement mondial qui aurait les mêmes buts que la DUDH. Nous n'en sommes qu'au début, et les dangers de ne pas aboutir sont énormes. C'est l'éducation et l'exemple que nous donnons à nos enfants qui permettra leur prise de conscience et l'avènement d'un homme nouveau qui accordera autant d'importance, voire plus, à l'autre qu'à lui-même.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:14

Considérant qu'il est essentiel d'encourager le développement de relations amicales entre nations.

Dans un premier temps, la prépondérance de l'ONU passe effectivement par ce développement amical entre les nations, mais à plus long terme, les prérogatives des nations devront disparaître au profit d'un gouvernement mondial éclairé et équitable.

L'humanité doit aspirer à une fusion de ses parties pour devenir "une et indivisible", une nouvelle entité immortelle en potentialité. L'individu mortel, lui, trouvant un sens à son existence dans la trace qu'il laisse au profit de l'humanité. Tout présente le signe de l'unité, et le progrès passe par des sauts à l'unité supérieure pour se confondre dans l'unité de l'univers (ou de la création, si l'on est croyant).

Si vous avez déjà vu le vol d'un groupe d'oiseaux où tous les individus réagissent comme un seul, vous comprendrez ce que veut dire le saut d'unité.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:15

Considérant que dans la Charte les peuples des Nations Unies ont proclamé à nouveau leur foi dans les droits fondamentaux de l'homme, dans la dignité et la valeur de la personne humaine, dans l'égalité des droits des hommes et des femmes, et qu'ils se sont déclarés résolus à favoriser le progrès social et à instaurer de meilleures conditions de vie dans une liberté plus grande.

La bonne perception d'une chose complexe se trouve dans la réduction des variables à leur plus simple expression. C'est à partir de la vision de l'enfant qui naît vierge d'information, donc de formatage, que se trouve la potentialité de l'être humain, pas dans la complexité que représente le vieillard à sa mort.

Qui, enfant, n'a pas rêvé du monde idéal ? Qui, parent, n'a pas rêvé d'un monde idéal pour son enfant. Les parents n'ont aucun droits sur leur enfant, parce que les enfants ne demandent pas à naître. par contre, ils ont le devoir de l'accompagner pour le préparer, par l'expérience qui est la leur, à une meilleure potentialité d'existence.

L'humanité étant la famille ultime de l'espèce humaine, c'est dans une règle de solidarité tout azimut que le parent prépare le mieux la potentialité de bonheur de son propre enfant. Car celui qui ne croit pas en la solidarité ne peut espérer celle-ci pour son enfant. La parenté est ce lien d'immortalité qui unit l'homme à l'humanité. La parenté est l'apprentissage de la solidarité, du meilleur comportement à autrui.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:17

Considérant que les Etats Membres se sont engagés à assurer, en coopération avec l'Organisation des Nations Unies, le respect universel et effectif des droits de l'homme et des libertés fondamentales.

L'État est à sa population ce que le parent est à son enfant. L'ONU représentant l'État ultime, il est cohérent de penser que son enseignement basique soit la DUDH et ce qu'elle implique.

Le bien et le mal sont des concepts qui réduisent la réalité à la décohérence du regard de l'observateur. Le respect des droits de l'homme transcende le bien et le mal pour faire entrer l'homme dans le cadre de cohérence que sa capacité intellectuelle exige.

Une espèce ne peut être "cannibale", et si l'on trouve des espèces cannibales dans le règne animal, l'intelligence de l'homme doit être une qualité supérieure à la capacité animale sinon elle s'affirme comme un défaut, une erreur de l'évolution. Manger l'autre c'est autoriser l'autre à vous manger.

Si vous ne comprenez que le rapport de force, attendez-vous à être mangé par plus fort que vous. L'alliance a toujours prouvé son efficacité, et quoi de plus efficace qu'une alliance complète de l'espèce humaine où il n'y a plus d'ennemi intérieur possible.

L'écologie, même si je m'éloigne du sujet, est aussi une alliance de l'homme avec la nature. Si l'homme parvient à mener de concert cette alliance et la sienne, tous les espoirs sont permis. L'utopie serait de penser le contraire.


Dernière édition par Pierre Meur le Lun 11 Aoû - 12:38, édité 1 fois (Raison : correction)

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:18

Considérant qu'une conception commune de ces droits et libertés est de la plus haute importance pour remplir pleinement cet engagement.

Une conception commune veut dire "une seule interprétation pour tous". C'est dans la prise de conscience de l'importance de cette conception commune que la DUDH trouve son universalité.

Si l'on comprend que la valeur de l'homme se trouve dans l'équation "un être humain est égal à un autre être humain". Cette déclaration d'unité, implique la réciprocité, donc l'équité de traitement que chaque être humain est en droit d'attendre de tout être humain.

C'est également dans la reconnaissance de la valeur de cette unité, qu'à l'instar de l'unité et des nombres, l'ensemble des hommes, l'humanité, exprime son unité.

Avant d'être ce que vous êtes devenu, vous portez bien cette valeur unitaire. Tâchons d'en être digne.


Dernière édition par Pierre Meur le Sam 20 Sep - 3:13, édité 1 fois

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:18

L'Assemblée Générale proclame la présente Déclaration universelle des droits de l'homme comme l'idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations afin que tous les individus et tous les organes de la société, ayant cette Déclaration constamment à l'esprit, s'efforcent, par l'enseignement et l'éducation, de développer le respect de ces droits et libertés et d'en assurer, par des mesures progressives d'ordre national et international, la reconnaissance et l'application universelles et effectives, tant parmi les populations des Etats Membres eux-mêmes que parmi celles des territoires placés sous leur juridiction.

Rien à redire que je n'aurais déjà dis précédemment. Tout y est.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Pierre Meur le Jeu 31 Juil - 11:21

Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

J'ignore si tous les êtres humains naissent libres, mais effectivement, leur égalité et leurs droits ne peuvent être niés sous peine de se les nier pour soi-même.

La raison et la conscience définissent l'être humain. Elles le différencient de l'animal et souligne son espèce. Appartenant à la même espèce, sa fraternité ne fait aucun doute, et dans une même espèce l'esprit de fraternité doit être la règle cohérente.

Cet premier article est le plus important. Sans l'acceptation de cette importance, les autres articles peuvent s'interpréter librement et en toute décohérence.

En fait, les autres articles sont des mises en complexité de ce premier article. La complexité étant potentiellement infinie, la DUDH aurait pu contenir une infinité d'articles.

C'est la valeur simplement comprise de ce premier article qui donne une valeur aux autres articles.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme (DUDH)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum