Bernard Tapie, héros et/ou salaud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bernard Tapie, héros et/ou salaud

Message  Pierre Meur le Mer 10 Sep - 10:20

Posté dans le forum Marianne2 :

109. Posté par Pierre Meur le 10/09/2008 08:02
Bernard Tapie, voilà bien un personnage controversé. Il faut en tout cas lui reconnaître une chose, il a un parlé direct. Il a certainement profité du système, mais je crois que c'est parce qu'il a une véritable vision du système et de ses failles.

Il a commis le crime de lèse-majesté d'insulter Apathie, mais il me semble que ce type de journaliste est justement tout ce qui mérite d'être insulté. Quand on manipule l'information de manière opportuniste, on n'agit pas différemment de la façon dont Tapie l'a fait dans les affaires. Sauf que Tapie n'a jamais eu besoin de se montrer hypocrite pour faire ce qu'il a fait.

Je dois dire que j'ai une certaine admiration pour ce type. Il est a l'expression, ce qu'est l'arme de destruction massive face au fusil. Ses adversaires sont obligé de finasser en diable, et lui répond du tac au tac en se permettant même le luxe de dire le vrai que son adversaire n'ose pas dire.

J'ai encore en mémoire le débat qu'il avait eu contre Jean-Marie Lepen. Quelle raclée !!

Je suis curieux de voir ce fameux débat à l'assemblée (?). Cela risque d'être épique.

C'est vraiment dommage que Bernard Tapie soit un opportuniste, son intelligence méritait mieux que ça. Il est également dommage que personne de généreux n'égale Bernard Tapie. Peut-être le petit Besancenot, et quand je dis petit, c'est vraiment par affection. En voilà un qui ne confond pas le politiquement correcte sur la forme avec celui sur le fond.

De temps en temps, il y a des gens qui ont dix pointures au dessus des autres. Ils sont virtuellement imbattables et il en faut cent ordinaires pour leur faire mordre la poussière, mais ce n'est jamais pour longtemps. Même leur défaite dénonce la gabegie de force médiocre qu'il a fallu utiliser contre eux.

Quand a Apathie, voilà encore un journaliste "à la mode" sans envergure. Ces journalistes-là sont pire que ceux qu'ils dénoncent par opportunisme carriériste.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Jean-Michel Aphatie déclenche les foudres de Bernard Tapie (titre Marianne2)

Message  Pierre Meur le Jeu 11 Sep - 21:23

Posté dans Marianne2

137. Posté par Pierre Meur le 11/09/2008 10:28
Puisqu'il n'est pas possible de publier un commentaire en s'enregistrant dans les règles sur le blog de Jean-Michel Apathie, je vais donc publier, ici, ma réponse à l'article de son blog qui concerne cette fameuse interview de Bernard Tapie :

JMA : "Les questions concernaient l'arbitrage rendu en sa faveur dans l'affaire Adidas, au terme duquel devrait lui être versé une indemnité de 285 millions d'euros, et les commentaires politiques suscités par cette décision".

Commentaires politiques ou journalistiques ? Les deux sans doutes. Mais comme les premiers sont relayés par la presse, qui se garde de transmettre l'information de manière neutre, c'est à dire de transmettre tous les indices, à charge et à décharge, permettant au "lecteur" de se faire un avis en pleine possession de la dite information.

JMA : "L'interview a soudainement pris un tour plus vif quand j'ai interrogé Bernard Tapie sur les arbitres eux mêmes. Ils étaient trois, Pierre Mazeaud, ancien président du Conseil constitutionnel, Jean-Denis Bredin, avocat, et un magistrat, Pierre Estoup. En préparant notre rendez-vous, j'ai lu dans la presse que chacun des arbitres avait perçu 330.000 euros."

- Pourquoi ne vous engagez-vous pas en politique pour changer cet état de fait s'il vous dérange?

- Pourquoi ne consultez-vous les articles de loi qui concernent les émoluments des juges du tribunal d'arbitrage?

- Pourquoi vous offusquez-vous, si vous n'avez pas fais votre travail de journaliste en vous renseignant, que votre question puisse passer pour insidieuse et offusquer en retour celui à qui on la pose?

- Si je vous pose la question suivante : "Sur internet, il y a des rumeurs concernant des tendances pédophiles de votre part. Pouvez-vous dire ce qu'il en est?". Comment trouveriez ce type de question? Ne diriez-vous pas que c'est une façon déguisée de vous faire un procès injustifié en pédophilie? Alors pourquoi vouloir faire un procès en suspicion de corruption ou de prise d'intérêt par les juges du tribunal d'arbitrage?

- Si Bernard Tapie avait perdu, les juges du tribunal d'arbitrage auraient-ils touchés moins ?

JMA : "Il m'a semblé légitime, puisqu'il s'agit d'un paiement qui sera finalement assumé par l'Etat, de vérifier auprès de Bernard Tapie que cette somme correspondant à la réalité".

- Et vous-même, en quoi êtes-vous légitime? Avez-vous été élu pour représenter le peuple français ? Ou peut-être ne représentez-vous qu'une société commerciale qui a intérêt à faire monter l'audience en suscitant des polémiques injustifiées (vas-y Coco, ç'est tout bon)?

- Diriez-vous que vous avez plus de légitimité que le tribunal d'arbitrage?

- Vous qui êtes soucieux des deniers de l'État, pourquoi impliquer l'État lui-même par la personne de son Président M. Sarkozy? Politiques, tous pareils, tous pourris !! C'est cela qu'il faut comprendre ? En quoi RTL, dont vous dépendez, est-il moins suspect que les politiques que vous dénoncez allègrement?

- Vous qui êtes un journaliste à la conscience indépendante et à la déontologie irréprochable, vous arrive-t-il de nous parler de ce qui ne va pas chez RTL? C'était quand la dernière fois? Que diriez-vous de la collusion d'intérêts entre les annonceurs et RTL?

Les journalistes figures irréprochables de l'information, laissez-nous rire (jaune). Dans l'expression, il y a la forme, le fond, et surtout la motivation. Cette dernière n'a souvent rien à voir avec les deux premiers. Vous ne nous ferez pas croire que votre motivation était pure et sans reproche. Double langage Monsieur Apathie.

La mienne de motivation ? Dénoncer un journalisme qui a vendu son âme et qui ne correspond plus à une véritable vision du journalisme : celle du regard neutre que le "lecteur" est en droit d'attendre sur ce à quoi il n'a pas accès..

Est-ce que c'est la vocation de RTL ? Non, bien entendu, puisque c'est une société commerciale. Sa finalité est de "vendre de la publicité et de faire patienter les auditeurs entre deux plages publicitaires" (aveu d'un patron d'une autre chaîne commerciale qui n'en rougissait même pas). On ne le dira jamais assez et vous devriez commencer vos interventions par "J'appartiens à une société commerciale et tous ce que je dirai est conforme à ce que ma direction attend de moi".

On ne veut plus d'une soupe pré-digérée par des journalistes en mal de narcissisme. On veut de l'information brut et sans faux col.


Dernière édition par Pierre Meur le Jeu 11 Sep - 21:25, édité 1 fois

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

On attend toujours le vrai procès Tapie (titre Marianne2)

Message  Pierre Meur le Jeu 11 Sep - 21:24

Posté dans Marianne2

51. Posté par Pierre Meur le 11/09/2008 20:05
Au pays des aveugles, les borgnes sont roi !! Bernard Tapie est sans doute un des seuls qui dispose de ses deux yeux.

C'est tout de même incroyable cette ambiance de lynchage publique. Pour un peu on se croirait revenu à la libération où les médiocres affûtaient ciseaux et rasoirs pour se libérer de leur haine mesquine sans prendre de risque. Il faut trouver le bouc émissaire et n'importe quel candidat fait l'affaire. De préférence celui à qui tout réussissait, alors que rien ne réussissait au médiocre.

Alors, Bernard Tapie salaud après avoir été héros ? Les gens sont étonnant. Ils ont cette capacité à brûler ce qu'ils ont adoré, mais qui est capable de garder la mesure ? Peut-être n'eut-il pas fallu porter Bernard Tapie aux nues. Ce besoin absolu de se trouver des maîtres parfaits, et puis quand on se rend compte qu'ils ont des défauts comme tous les autres, ce besoin tout aussi absolu de les détruire.

Moi, Bernard Tapie m'épate. Je suis un humaniste, partisan de la société au service des hommes avant d'être au service de l'individu. Pourtant, de temps en temps, apparaissent des individus étonnants, qui sortent vraiment de la norme. Bernard Tapie est de ceux-là. Il est dix coudées aux dessus des autres.

Je ne déifie pas Bernard Tapie. Il reste un homme qui a à lutter contre ce constat que son intelligence est nettement supérieure et qui amène ce type d'individu au narcissisme, et également à l'envie d'en abuser. Et il en a certainement abusé. Aucun de ceux qui le critiquent n'aurait pu faire mieux que Bernard Tapie, s'ils avaient eu ne fusse qu'un dixième de ses capacités. Ca ne doit pas être facile d'être Bernard Tapie, et de lutter contre cette envie de renvoyer tous les autres à la fosse septique de leur médiocrité.

J'ai été déçu de Bernard Tapie, mais également combien ai-je été déçu des autres. C'est normal d'être déçu. Nos espérances sont tellement énormes que l'on ne peut qu'être déçu quand on se rend compte que l'on en veut trop ou trop vite, et que l'on ne peut obtenir que si peu ou si lentement.

Cet exercice de Bernard Tapie devant les pseudos ténors de sa critique lui rend honneur. Désolé, les minus, vous ne raserez pas Bernard Tapie sans vous raser vous-même, parce que ce que vous reprochez à Bernard Tapie n'est que le reflet de votre propre médiocrité. Vous ne pourriez pas la voir si elle ne faisait pas partie de vous.

Bernard Tapie n'est pas le meilleur des hommes, mais que dire des autres alors. Le meilleur des hommes est un potentiel. Des personnages comme Bernard Tapie prouvent que l'on peut se rapprocher de ce potentiel. Il y a des leçons à prendre.

On parle de sommes énormes, mais c'est l'incongruité de l'énormité de ces sommes par rapport à ce que nous avons l'habitude de manipuler qui nous choque. Cela démontre également que nous sommes incompétent en la matière. On ne peut pas utiliser un raisonnement normal par rapport à des chiffres anormaux. C'est un peu comme parler d'un incendie sans en avoir vécu un. On ne peut qu'être à côté de la plaque.

Moi, en tout cas, je me déclare dépassé. J'observe et j'essaye de comprendre. J'attend que ceux (les journalistes (?), les experts (?), les politiques (?)) qui comprennent m'expliquent, pas qu'ils attisent ce qui a de plus vil en moi.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bernard Tapie, héros et/ou salaud

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum