Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Admin le Dim 10 Aoû - 3:35

Sarkozy, le Président de la République Française est au plus bas de sa cote de confiance :

Sondage SOFRES :

DatesConfiancePas confiance
06-20076334
07-20076531
08-20076433
09-20076432
10-20075740
11-20075342
12-20074949
01-20084948
02-20084155
03-20083761
04-20083760
05-20083266
06-20083761
07-20083365

Selon vous à quoi estimez-vous cette plongée inversement proportionnelle en tout point ?

_________________
Administration du forum Synergie

Admin
Admin

Nombre de messages : 13
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://synergie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Rose le Dim 10 Aoû - 21:11

Selon vous à quoi estimez-vous cette plongée inversement proportionnelle en tout point ?

à mon avis, il est trop "people" trop médiatisé, il a l'image d'un Président moderne, certes, qui évolue avec notre temps mais,
il donne plus l'impression de jouer la star que de s'occuper des préoccupations des français Rolling Eyes le pire c'est qu'il s'en fout, il est tranquille pendant plusieurs années! J'ai comme dans l'idée qu'il compte bien profiter de son statut pour se faire plaisir avant tout Twisted Evil

Sarkosy vous inspire t il confiance?
De moins en moins Rolling Eyes pourtant quand je l'entend parler, je reconnais qu'il peut être convaincant... ou alors c'est un vrai comédien Suspect
avatar
Rose
*

Nombre de messages : 37
Age : 56
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Nicolas Sarkozy

Message  Darybrumes le Mar 2 Sep - 19:42

Je n'aime pas répondre à ce genre de questions, car on touche là un domaine personnel, et parfois les sympathies s'éffacent alors que dans de nombreux autres sujets l'entente est excellente ! C'est donc délicat.

Je sais que Pierre préfère un troll (?) à quelqu'un de trop conciliant, je vais donc donner mon avis ici mais je ne le ferai pas ailleurs.

Chaque Pays a sa politique, ses principes et chaque citoyen son point de vue, qui n'est pas le même, avec des intérêts personnels, des habitudes, des orientations qui varient d'une région à une autre... alors de Pays à Pays, sans compter les manipulations médiatiques. Personne n'y échappe. Pensez à la calomnie du Barbier de Séville de Beaumarchais etc.

La France est un grand pays européen mais un petit pays dans le monde. Il est certes plus facile de diriger Monaco ! Depuis fort longtemps, les gouvernements successifs n'ont osé prendre des mesures impopulaires, mais qui à long terme auraient été salutaires. Chacun a refilé le bébé au suivant.

Le moindre sourcil froncé des syndicats, de manifestations de rues... en général avant toute réunion (je crois que la France est le seul pays où on fait grève AVANT véritable chantage),vite on abandonne et en général on augmente le nombre de fonctionnaires, qui atteint ici des proportions insensées, mais qui apportent des voix. Le fauteuil d'élu est plus important que l'avenir du pays.

Aujourd'hui nous sommes en train de couler... Le monde bouge, avance inexorablement,
nous en sommes encore avec des idées de 1930 (!). Tout le monde le sait, on rouspète mais surtout ne rien faire !

Nous avons un Président jeune, qui a une résistance physique extraordinaire, qui donne des coups de pieds dans la fourmilière. Tout ce qu'il fait n'est pas valable ? ça ne peut pas l'être, (automatiquement chacun en pâtit quelque part et là il n'est plus d'accord car ce qui est valable pour les autres ne l'est plus pour lui) Mais au moins Nicolas essaie. Plus tard on lui saura gré. En quelques mois il a pris des mesures qui auraient dû l'être depuis plus de 30 ans !

Il assume, et ça ça me plaît. Jacques Attali (qui n'est pas du même bord) approuve ce
"tout azimut"(sans être d'accord sur tout). Le retard pris est trop important, on ne peut s'amuser à traiter dossier après dossier, il en faut plusieurs à la fois pour essayer de se maintenir hors de l'eau. Des hommes, qui n'ont pas les mêmes opinions, aiment ces décisions énergiques.

Les sondages n'ont aucune valeur. S'en préoccuper c'est être influencé.

C'est une tâche surhumaine. Il faut voir à long terme, il faut prendre le train en marche, si nous tardons trop, si nous freinons avec des idées d'un autre siècle nous serons en queue... (Et c'est moi qui dit ça ! faut le faire ! Je suis tournée vers l'avenir alors que je peux partir à tout moment, qu'importe).

Darybrumes

Nombre de messages : 17
Age : 48
Date d'inscription : 25/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Pierre Meur le Mer 3 Sep - 4:45

Rose a écrit:
admin a écrit:Sarkosy vous inspire t il confiance?
De moins en moins Rolling Eyes pourtant quand je l'entend parler, je reconnais qu'il peut être convaincant... ou alors c'est un vrai comédien Suspect

Si la parole sonne "vraie" qu'est-ce qui ne sonne pas vrai ? Les actes ? L'écho que provoque cette parole dans l'opposition ?

Qu'est-ce qu'une opposition responsable ? Une opposition qui "noir" quand le pouvoir dit "blanc" ?

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Pierre Meur le Mer 3 Sep - 5:14

Darybrumes a écrit:Je sais que Pierre préfère un troll (?) à quelqu'un de trop conciliant, je vais donc donner mon avis ici mais je ne le ferai pas ailleurs.

Faute de grives, on mange des merles. Quand on ne trouve plus personne pour dialoguer, forcément on monologue, puisque personne n'écoute. Je n'ai rien contre les gens conciliant, j'en ai contre les gens passifs qui, par lâcheté, préfèrent leur petit confort à la pratique de leur devoir de solidarité.

Je n'aurais peut-être pas dû donner cette adresse.

Ceci dit, ton post est très bien. Je n'aime pas trop Sarkozy, parce que c'est un individualiste, mais je lui reconnais un discours responsable. Quand à ces actes ? Il est clair qu'une opposition systématique, soutenue par l'ensemble de la presse, neutralise certainement n'importe quelle initiative.

La France est devenue simplement ingouvernable. Pourquoi ? Parce que la presse est devenu le véritable pouvoir. La question est de savoir qui représente la presse ? Outrepasse-t-elle son rôle ?

Est-elle légitimée par le suffrage universel ? Non, mais Sarkozy, oui. C'est avant les élections qu'il faut réfléchir. Et il n'y a pas que les électeurs. La presse avait-elle réfléchi sur Sarkozy avant les élections ? Non, elle a vendu au peuple Sarkozy, parce qu'elle pressentait qu'il représentait pour elle la garantie de pages bien pleines et l'argent qui va avec. La France est au mains des opportunistes, et la presse aussi. Incohérent ? Les opportunistes ne peuvent pas se combattre ? Si, ce qui caractérise les cannibales, c'est de se manger aussi entre-eux.

Il est aberrant de hurler aux cannibales quand ils sont à l'intérieur, il ne faut pas les laisser entrer.

Pierre Meur
***

Nombre de messages : 125
Age : 62
Date d'inscription : 27/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Darybrumes le Mer 3 Sep - 9:01

Chacun a le droit d'aimer ou ne pas aimer un tel ou un tel !

Je t'ai dit que je n'aimais pas ce genre de conversation, car on peut avoir des opinions divergentes et se trouver bien ensemble ! Pourquoi choisir justement là où la différence peut diviser ?

J'ai déjà été traitée de lâche sur "l'autre forum", parce que je choisissais le mode conciliateur, apaisant, plutôt que l'affrontement. Passif ? c'est autre chose. C'est être indifférent à ce qui se passe autour de soi, hormis sa petite personne. Crois-moi, il est très difficile de se contenir, beaucoup plus que d'exploser. On voit où mènent les éclats. Ma longue expérience (hélas) m'a appris qu'il ne sortait jamais bien de bon de ces confrontations, des mots fusent, certains blessent à jamais.

J'essaie d'être lucide, en France nous avons atteint des proportions de laxisme à tous points de vue, qui dépassent la logique. Conciliant, apaisant, ne veut pas dire "amen à tout". Il faut une certaine fermeté. Comme un enfant a besoin de garde-fou pour connaître les limites, la "société" a besoin de savoir qu'il y a un seuil à ne pas dépasser.

On n'aurait jamais dû accepter de passer l'éponge sur des sequestrations de cadre supérieur par des ouvriers mécontents. D'arraisonnement de bateau etc.C'est du pur banditisme. Nous vivons en société, nous devons accepter les différences, nous devons accepter les règles... sinon il faut aller vivre seul dans un coin perdu.

Même si parfois je n'aime pas certaines contraintes, je comprends qu'elles sont nécessaires, car "l'autre" existe et voit les choses différemment.

Il faut être réaliste, ce que l'on pense, ce que l'on voudrait, n'est pas réalisable quand on est à la tête d'une entreprise, alors d'un Etat ... Il y a non seulement l'intérêt de l'entreprise mais il y a un ensemble de conjonctures qui font que certaines mesures sont ou ne sont pas applicables. (Je ne parle pas de magouilleurs, il y a des patrons (?) mais il y a aussi des employés, c'est le propre de l'individu non responsable : gagner à tout prix d'un côté, percevoir des avantages (financiers !)d'un autre, distribués trop légèrement à mon avis. Des 2 côtés ce sont "des magouilleurs", qui feraient n'importe quoi, en définitive se sont de simples voleurs mais ils n'accepteraient pas qu'on les appelle ainsi.

Alors quand les choses sont allées trop loin,il faut parfois utiliser la méthode chirurgicale. Les pansements étant inéfficaces. Il faut du courage, sachant que c'est obligatoirement impopulaire.

Tu dis que N.S. est individualiste ? Je ne suis pas d'accord. Il s'investit, il n'a pas hésité à aller discuter avec des grévistes, aller sur le terrain (liste longue). Médiatisé ? c'est l'époque qui veut ça. Ses moindres gestes sont épiés, sa vie privée étalée, comportant ses lots de mensonges. Alors il vaut mieux devancer, il a la facilité de discuter "sans texte sous les yeux". C'est un homme moderne, de son temps.

Nous faisons du copier/coller avec les Américains, mais dans ce cas, on ne l'admet pas ? Il faut être logique. Gauche/ droite est un débat dépassé, et ce qui me navre c'est que de bonnes idées (si elles sont réalisables bien sûr), ne sont pas prises en compte parce qu'elles viennent de l'adversaire politique ! Ridicule et non responsable.

Je préfère un NS fougueux , qui essaie de faire bouger les choses, plutôt qu'une Ségolène sans consistance, marchant à la godille -ce qui a été fait jusqu'à présent- Il ferait sûrement davantage, mais il est tenu par les contingences -finances, Pays, Europe, monde...-

Je fuis les débats politiques qui tournent souvent aux idées d'un autre âge.

On parle de diminution du pouvoir d'achat ! Mais les besoins ont été multipliés par 100.
Vouloir gagner plus c'est humain et normal, mais il faut s'impliquer dans son travail et ne pas faire, ce que je constate continuellement, chercher les produits venant de Taiwan, bon marchés... qui va payer les employés de son propre pays ? Il faut bien que quelqu'un achète ! Combien de maisons ont fermé à cause de ce principe accepté en tout illogisme par nos concitoyens ?

Au fond, les individualistes, c'est l'ensemble des personnes qui veulent encaisser, TOUT avoir, et travailler le moins possible. Il ne faut donc pas s'étonner si "ceux qui en veulent" partent ailleurs. On ne travaille pas 17 h par jour (j'ai fait), risquer sa santé, son temps, son argent, pour toucher le smig et entretenir ceux qui se la coulent douce.

Aider oui, mais profiteur non.

Si on mettait moins de bâtons dans les roues à NS et au contraire l'aider dans les réformes NECESSAIRES ET URGENTES, nous pourrions sortir un peude l'ornière.
Le déficit du Pays est vertigineux, nous sommes dans les abysses.

Je serais assez pour l'amputation... mais il faut "composer", arrondir, nous dansons sur un volcan, mais beaucoup préfèrent la danse et ignorent le volcan, qui forcément, éclatera un jour.

Tu dis "je n'aurais peut-être pas dû donner cette adresse" Pourquoi ? Il est vrai que c'est un peu le désert. D'autre part ce que je dis ici, je ne le ferais pas sur un autre forum.

Oh, je pourrais continuer longtemps, mais je tiens à la bonne humeur. Elle me procure des joies que ces sujets m'enlèvent. J'ai essayé de prendre note des erreurs du passé, mais s'il faut traverser des heures pénibles pour s'en rendre compte , au lieu de méditer pour ne pas les vivre ! que puis-je faire ?

Les "descendants" ont leur destin en main, celui-ci sera ce qu'ils en feront, à leurs risques et périls. Moi, j'ai un rendez-vous dont l'échéance se resserre chaque jour, et je ne peux rien y changer. J'ai fait (et je fais) ce que j'ai pu, j'aurais pu mieux faire !

Malgré tout, j'ai été heureuse, sans confort. Nous avons tout à portée de mains (et j'en profite). Il y a un dicton qui dit : "quand on est trop bien assis, on a mal aux fesses". Il me semble que c'est le cas aujourd'hui !

Bonne journée. Brumes

Darybrumes

Nombre de messages : 17
Age : 48
Date d'inscription : 25/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Rose le Mer 3 Sep - 15:35

Pierre dit;
Faute de grives, on mange des merles. Quand on ne trouve plus personne pour dialoguer, forcément on monologue, puisque personne n'écoute. Je n'ai rien contre les gens conciliant, j'en ai contre les gens passifs qui, par lâcheté, préfèrent leur petit confort à la pratique de leur devoir de solidarité.

Je n'aurais peut-être pas dû donner cette adresse
.

Ce n'est jamais très intéressant de monologuer c'est vrai mais ça ne veut pas dire que personne n'écoute. On peut lire sans intervenir et ceci pour différentes raisons, pas trop le temps pour répondre en profondeur, pas forcément de motivation, et comme tu l'as dit à plusieurs reprises, parler pour ne rien dire t'est assez insupportable. Les gens passifs ne sont pas forcément lâches non plus, ils n'ont tout simplement pas toujours ni le goût ni le besoin existentiel de s'exprimer et puis il faut dire que passer après toi n'est pas toujours chose aisée :)ce n'est pas une mauvaise critique Pierre, c'est juste le constat d'une profondeur de pensée pas toujours de même niveau.

Je ne te cache pas qu'il m'arrive de préférer mon petit confort parfois ce qui ne m'empêche pas d'être solidaire dans les moments opportuns surtout hors forum Wink Il y a t il du mal à cela ou devons nous être toujours en réflexion? Il est bon aussi de lâcher prise, indispensable même pour des moments de déconnection.

Cette adresse est pour moi comme une salle de cours pour mes moments de besoin de réflexion, c'est par période chez moi, je suis rarement constante dans les attitudes, actes... sauf en amour sunny

Désolée pour le hors sujet Wink c'était une petite parenthèse
avatar
Rose
*

Nombre de messages : 37
Age : 56
Date d'inscription : 08/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sarkozy vous inspire-t-il confiance ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum